Denis Massinger

denis-massinger

M. Denis Massinger
1950-2014

Pratiquant d'Aïkibudo
A été de 1985 à 1996, président du Budo club de Strasbourg et président du Comité Régional Aïkibudo, ligue d'Alsace FFAAA.

Dans ses débuts, Denis travaillait au commissariat central, rue de la nuée bleue. Il était inspecteur de Police et à la fin de sa carrière commandant de police responsable de la section criminelle.

Moi, j'étais au service des sports, rue fossé des treize. Le hasard de la vie nous a permis de nous rencontrer, merci le hasard. Denis était un grand sportif (ski-voilier-marche, etc.). C'était une personne exceptionnelle, qu'on appréciait pour son côté humain, constructif, disponible. Il avait un cœur en or.
Denis était un fervent pratiquant, toujours à la recherche de la perfection. Il était très exigeant avec lui-même. Il voulait toujours que tout soit parfait, ne supportait pas la moindre erreur. Son arme favorite dans le kobudo était le naginata. C'était également un très bon blagueur.
Denis nous a toujours soutenus, en tant que Président du premier club d'Aïkibudo en Alsace (le Budo Club de Strasbourg, club fondé au sein du commissariat) et du comité régional. Il n'était plus sur les tapis depuis longtemps, mais était toujours dans nos cœurs. Nous le retrouvions toujours avec un immense bonheur, comme un frère que l'on n'a pas vu depuis longtemps et avec qui on a tant à partager même si on ne parle pas beaucoup. En amitié, les mots sont parfois trop faibles et inutiles.
Même si vous ne l'avez pas connu, merci d'avoir une pensée pour lui, pour son épouse et leurs enfants, car vous avez la chance de profiter aujourd'hui de ce qu'il a fortement contribué à construire.
Denis était un maillon, d'une chaîne de copains, qui a permis la naissance de l'Aïkibudo en Alsace.

Tu resteras dans nos cœurs, nous ne t'oublierons jamais.

Un grand merci Denis.
Paul Patrick, Jean et les copains.

denis-massinger-et-ses-copains-1985

1985, naissance de l'Aikibudo en Alsace grâce à l'association de plusieurs amis, Jean Cavarelli, Henri Lalanne, Robert Schwinte, Denis Massinger (président), Yvan Rednak (absent sur la photo) et moi-même Paul Patrick Harmant.